Piémont Italien

 

 telephone blanc1 04 92 46 71 72                     

Suivez-nous sur :

Evasion secrète dans le Piémont italien

Randonnée à pied - Italie - Piemont Italien

Code : fra507

Durée : 7 jours - 6 nuits

6 jours d'activités


Niveau physique :

Mode : Accompagné


Thèmes : En itinérance

Télécharger la fiche technique

Note moyenne du séjour :
4.0/5
2 avis posté(s)

Á partir de 645 €

Un itinéraire original et insolite, entre Piémont italien, Haute-Ubaye et haut Queyras.

Ce voyage itinérant vous conduit vers des lieux chargés d'histoire, des cols montagneux où jadis transitaient les échanges entre la France et l'Italie. Calme et sérénité seront les maîtres mots de cette semaine d'immersion dans ces hautes vallées... De hameaux typiques en alpages verdoyants, vous partirez à la découverte des différents modes de vie, fortement contrastés, en Queyras, Haute-Ubaye et haut Piémont. Chaque soir vous ferez halte dans un gîte ou un refuge confortable, l'occasion de profiter de l'ambiance conviviale de ce "pays du soleil" aux paysages variés.




Le prix comprend

Le transport des bagages sur 2 points, l'encadrement, l'hébergement en pension complète du J1 à midi au J6 après midi sauf les boissons.


Le prix ne comprend pas

Le transport aller-retour jusqu'au lieu de rendez-vous,
les assurances,
les frais d'inscription,
les boissons.

J1 - Accueil et installation

Accueil dans la journée dans le Queyras, installation dans votre hébergement. Possibilité de balade dans l’après-midi autour du village.

A 19h, présentation du séjour par votre accompagnateur.

Nuit en gîte.

jour 2 : La Roche écroulée, tunnel de la Traversette, refuge du Viso

Départ de la Roche écroulée, à l'extrémité du Queyras, pour emprunter l'antique route du sel et rejoindre le premier tunnel transfrontalier de l'histoire des Alpes ( 15ème siècle ). Ce tunnel restauré par les Italiens à l'automne 2014 est une curiosité qui mérite le détour... il n'est pas rare de rencontrer dans les falaises qui le dominent des bouquetins qui surveillent paisiblement l'ascension des randonneurs. Une fois le tunnel de la Traversette ( 2 800 m ) atteint, nous redescendrons vers le refuge du Viso ( 2 400 m ) pour y passer la nuit.
nuit en refuge.

6 h de marche

Dénivelé + 1 000 m
Dénivelé - 400 m

Nuit au refuge du Viso, vos sacs ne sont pas transportés, prévoir un nécessaire léger pour la nuit.


jour 3 : Refuge du Viso, col de Vallante, col de la Lauzette, Chianale

Départ du refuge du Viso pour une courte ascension, jusqu'à la frontière italienne au col de Vallante ( 2 800 m ). Nous passerons à proximité des sources du Guil, avec comme premier "réservoir" le lac Lestio, merveilleux miroir des cimes au pied du mont Viso. Nous emprunterons ensuite un joli chemin en balcon au pied de ce seigneur des lieux : le mont Viso ( 3 841 m ). Ce chemin nous mènera jusqu'au col de la Lauzette ( 2 800 m ). Nous pourrons faire l'ascension (facultative) de la pointe Joanne ( 3 050 m ), sans doute le plus beau panorama sur le mont. Longue descente enfin dans un vallon pastoral pour rejoindre le village italien de Chianale. Nous profiterons de cette fin de journée pour visiter ce village typique piémontais, fait de lauzes et pierres apparantes. Il doit son nom au torrent qui le traverse.
Nous passerons la nuit en gîte chez Brigitte, une des figures de ce village qui ne compte qu'une dizaine d'âmes l'hiver... accueil authentique garanti !

6h30 de marche

dénivelé + 400 m
dénivelé - 1 000 m

Nuit à l'agritourisme Pramourel à Chianale

Vous retrouvez vos sacs pour cette nuit.


jour 4 : Chianale, col de Bondormir, refuge du Melezé

Toujours plein sud, nous quittons Chianale pour nous enfoncer dans le Piémont authentique, celui des villages agricoles, des fermes d'alpages isolées, des torrents magnifiques.
Après la longue montée du col de Bondormir ( 2 600 m ), nous redescendrons dans la vallée cachée de Bellino, pour y découvrir des trésors de villages en pierre, des vieux sentiers muletiers oubliés, puis nous rejoindrons notre confortable refuge du Melezé ( 1 800 m ).

Attention, le voyage dans le temps de nos ancêtres commence !

7 h de marche

Dénivelé + 1 000 m
Dénivelé - 1 000 m

Nuit au refuge de Melezé

Vos sacs ne seront pas transportés pour cette nuit, prévoir un nécessaire léger.

jour 5 : Refuge du Melezé, col de Bellino, Campo base.

Une belle journée dans les estives. en quittant le refuge du Melezé et la vallée de Bellino, il nous faudra traverser les gorges de Barricates, chemin aménagé, suspendu dans de profondes gorges pour permettre aux troupeaux de pâturer de beaux alpages sinon inaccessibles et pourtant si accueillants. De plus en plus haut, les montagnes s'ouvrent d'avantage jusqu'au col de Bellino ( 2 800 m ). Descente dans le Val Maira, vallée large et montagnes verticales, jusqu'au village de Chiappera, récement restauré. ( 1 600 m ).

7 h de marche

Dénivelé + 1 000 m
Dénivelé - 1 200 m

Nuit en refuge de Campo Base, vous retrouvez vos bagages pour cette soirée.

jour 6 : Campo base, col d'Enchiausa, Chialvetta.

Journée sportive dans un magnifique massif calcaire. Très beaux lacs d'altitude. Cette randonnée nous fera traverser tous les étages montagnards : le fond des vallées avec ses charmants villages, ses forêts de mélèzes fraîches et aérées, ses alpages et pelouses alpines si accueillants puis une traversée de moraine pour franchir le col d'Enchiausa ( 2 700 m ), au pied de l'impressionnante tête de Moïse. Descente sur le magnifique village de Chialvetta ( 1 500 m ) où nous attend 'Rolando', l'aubergiste qui nous accueille pour notre dernière nuit en Piémont italien.

7 h de marche

Dénivelé + 1 200 m
Dénivelé - 1 200 m

Nuit en gîte-auberge à Chialvetta.

Vos bagages ne sont pas transportés pour cette étape, vous devrez prendre un nécessaire léger pour la nuit.

jour 7 : Chialvetta, passo de la Scaletta, col du Roburent, col de Larche.

Remontée dans le fin fond de la vallée de Chialvetta pour traverser cette énorme chaîne du Chambeyron par le passo de la Scaletta ( 2 600 m ). Possibilité de baignade au magnifique lac du Roburent avant de franchir le col du même nom qui nous fera revenir en France ( 2 500 m ). Descente par le lac de l'Oronaye puis fin du parcours au col de Larche ( routier ).
Retour en mini-bus vers 16 h jusqu'à la gare de Montdauphin. Arrivée à Montdauphin vers 18 h 15.

6 h de marche

Dénivelé + 1 100
Dénivelé - 600

Séparation vers 16 h au col de Larche puis transfert à la gare de Montdauphin.

 

IMPORTANT : Ce circuit peut être réalisé en sens inverse en fonction de la disponibilité dans certains hébergement ou pour des besoins spécifiques liés à l'organisation.


Niveau

Niveau sportif.

- Altitude globale : entre 1 500 m et 2 900 m
- Altitude des hébergements : 1 850 m en moyenne
- Durée des étapes : 5 à 8 h de marche par jour
- Dénivelé positif moyen : 950 m par jour
- Dénivelé maximum : 1 200 m.
- Altitude maximum de passage : 2 900 m.
- Nature du terrain : terrain de moyenne montagne avec malgré tous des passages à 3000 m, sans difficultés particulières. Beaucoup d’alpages herbeux, de cols plutôt rocailleux. Peu d’exposition au vertige.
- Difficultés particulières : circuit itinérant nécessitant une bonne condition physique.
- Vous retrouvez vos sacs un soir sur 2 à partir du J2.


Hébergement

Gîte d'étape ou refuges de montagne confortables.

Repas pris dans les hébergements, spécialités italiennes dans le Piémont, ... ; pique-niques à midi.


Transferts internes

Les transferts entre la gare et le point de départ et le point d'arrivé est compris dans le séjour. Si vous souhaitez interrompre votre séjour, les rapatriements depuis ces vallées éloignées peuvent être coûteux.


Portage des bagages

Dans ces vallées isolées, le transport des bagages est compliqué. Vous retrouverez vos sacs à Chianale, à Chiappera et au col de Larche : soit une étape sur deux.


Groupe

De 5 à 15 participants


Encadrement

Accompagnateur en montagne brevet d'état


Matériel fourni

Trousse de premiers secours placée sous la responsabilité de votre accompagnateur.


Equipement individuel

 Vêtements
• 1 chapeau de soleil ou casquette
• 1 foulard
• 1 bonnet et/ou bandeau
• T-shirts (1 pour 2 ou 3 jours de marche). Éviter le coton, très long à sécher ; préférer t-shirts manches courtes (matière respirante) en Capilène (Patagonia), Dryflo (Lowe Alpine), Light Effect (Odlo) etc…
• 1 sous-pull (remarques idem ci-dessus) ou chemise manches longues
• 1 veste en fourrure polaire
• 1 short ou bermuda
• 1 pantalon de trekking
• 1 pantalon confortable pour le soir
• 1 veste style Gore-tex, simple et légère
• 1 cape de pluie (facultatif)
• 1 sur-pantalon imperméable (facultatif)
• 1 maillot de bain
• Des sous-vêtements
• Chaussettes de marche (1 paire pour 2 à 3 jours de marche). Éviter les chaussettes type "tennis" (coton), très longues à sécher et risque élevé d’ampoules ; préférer celles à base de Coolmax par exemple.
• 1 paire de chaussures de randonnée tenant bien la cheville (semelle type Vibram)
• 1 paire de sandales ou chaussures détente pour le soir.

La liste des vêtements doit être adaptée en fonction de la saison choisie.



Équipement
• 1 paire de lunettes de soleil d’excellente qualité
• 1 paire de bâtons télescopiques (facultatif) : facilite les montées et les descentes et très utile pour évoluer sur des terrains accidentés ou glissants.
• 1 gourde (1,5 litres minimum)
• 1 lampe frontale (facultatif)
• 1 couteau de poche (à mettre dans le bagage allant en soute)
• 1 petite pochette (de préférence étanche) pour mettre son argent
• Nécessaire de toilette : prenez des produits biodégradables de préférence (il existe du savon liquide biodégradable de marque CAO).
• 1 serviette de toilette : il en existe qui sèchent rapidement : marque Packtowl
• Boules Quiès (facultatif)
• Papier toilette
• Crème solaire + stick à lèvres.
Un drap sac

Une cuillère et une boite hermétique de 300 ml environ

Pharmacie personnelle
• Vos médicaments habituels
• Vitamine C ou polyvitamine
• Médicaments contre la douleur : paracétamol de préférence
• Bande adhésive élastique (type Elastoplast, en 6 cm de large)
• Jeux de pansements adhésifs + compresses désinfectantes
• Double peau (SOS Ampoules de marque Spenco, disponible en magasins de sport, en pharmacie, parapharmacie...)
• Répulsif anti-moustiques. (facultatif)

Accueil

Votre accompagnateur vous présentera le séjour samedi soir vers 19 h. Vous aurez pu nous rejoindre en voiture ou en train jusqu'à la gare de Montdauphin-Guillestre, puis transfert jusqu'à Prats Hauts par navette régulière (réservation obligatoire au 04 92 502 505 son coût est d'environ 10 € par personne). Il arrive qu'en début ou en fin de saison, le service de navette ne soit pas opérationnel. Deux navettes par jour seront alors organisées par nos soins, une à 8h30 et une à 18 h (coût : 7 €).

 

SI VOUS VENEZ EN TRAIN :
Gare de Montdauphin-Guillestre, ligne de Briançon (Hautes-Alpes)

De PARIS :
Aller : train de nuit Paris/Montdauphin-Guillestre ou train de jour TGV via
Valence ou Grenoble.
Retour : train de nuit Montdauphin/Paris ou train de jour Montdauphin/Valence ou Grenoble puis TGV Valence ou Grenoble/Paris.
Le séjour est prévu pour que vous puissiez prendre le train de jour qui part de la gare de Guillestre Montdauphin pour Paris.

Veuillez consulter la SNCF afin de connaître les horaires exacts au 08.92.35.35.35.
SNCF Tél : 3635 ou sur Internet www.sncf.fr ou www.dbfrance.fr

De la gare de Montdauphin - Guillestre :
- À votre arrivée à la gare, prendre la ligne régulière pour Molines en Queyras (car) en correspondance avec les arrivées de train en provenance de Paris ou Valence (33 km, +/- 12 €).
- À votre arrivée à Molines, appelez-nous au 04 92 46 71 72 et nous viendrons vous chercher.

Renseignements et réservation des cars Guillestre Montdauphin jusqu’à Molines en Queyras : 05Voyageurs : 04 92 502 505

SI VOUS VENEZ EN VOITURE :
De Grenoble, 2 itinéraires sont possibles pour rejoindre Guillestre:
- Via GAP
- Via le col du Lautaret et Briançon.
Renseignez vous sur l’état de la route du col au 04 92 24 44 44 (répondeur).
De Guillestre, rejoindre Château-Queyras puis prendre la direction Molines - Saint-Véran jusqu’à Molines en Queyras. À l’entrée de Molines, prendre à gauche la direction Italie, et dans le centre du village, prendre à nouveau à gauche la direction "Chalet Vie Sauvage" . À Gaudissard, prendre à nouveau à gauche la direction et suivre jusqu’à Prats Hauts (2,5 km). Parking sur place.

Afin de prévoir votre trajet, nous vous conseillons de vous renseigner sur votre itinéraire auprès des différents sites :
www.viamichelin.fr
www.mappy.fr

 


Dispersion

Transfert en minibus depuis Larche jusqu'à la gare de Montdauphin. 

Dispersion à la gare vers 18h15.

 

Listes des avis clients

4/5

La vie sauvage
30 Août 2015
Piemont Italien, Ubaye et Queyras
Cadre magnifique. Le guide était très bien (animation du groupe, organisation des randos, explications...). Bonne organisation au niveau des refuges, des repas midi et soir, des liaisons en voiture. Une seule critique sur les petits déjeuners, pas très bons (pas de fruit, pas de pain...) dans plusieurs refuges/gîtes.

4/5

La vie sauvage
25 Avril 2015
Piemont Italien, Ubaye et Queyras
Concernant l'hébergement, ce fut très disparate. D'une manière générale, bien satisfait, que ce soit refuge ou gite. A ce propos, il s'agit bien de gite et non de refuge comme indiqué dans la brochure. Seul le refuge du viso est un refuge. Concernant les autres, topissime pour les gites Belino et top du top pour celui de Chiappera. Par contre, a bannir celui de Chialvetta... on y mange très bien, certes, mais une seule douche et surtout un seul toilette pour 13 personnes.... bof. Sinon, très joli voyage, attention, vous parlez de fabrication de fromage dans la brochure... il n'y a pas eu de contact avec des fromagers piémontais... ce serait un vrai plus. Et comme d'habitude, quelques personnes qui surestiment leurs capacités. La, vous n'y pouvez rien, mais il y a qd même parfois des vrais touristes sur les trekks !!! Au final, très joli voyage, peu fréquenté et bien authentique. A refaire, en période juin ou juillet, je recommande. merci.

Saisir un commentaire sur ce séjour

Newsletters
Vous souhaitez recevoir l'actualité de La Vie Sauvage ? Inscrivez-vous à notre newsletter.

logo queyraslogo Hautes Alpes     logo parc

 

 

 

 

 

© Copyright 2013 - 2017- La vie sauvage - tous droits réservés

Webmaster : Livia RECCHIA - Ce site utilise la plateforme We