Nos||DESTINATIONS

 

 telephone blanc1 04 92 46 71 72                     

Suivez-nous sur :

Les refuges des Ecrins

Raquette - France - Ecrins

Code : FRA374

Durée : 5 jours - 4 nuits

5 jours d'activités


Niveau physique :

Mode : Accompagné


Thèmes : En itinérance, Traversée

Télécharger la fiche technique

Note moyenne du séjour :
4.4/5
5 avis posté(s)

Á partir de 499 €

.




Le prix comprend

- Le transport des bagages sur les étapes prévues

- L'encadrement

- Le prêt des raquettes

- Le prêt des bâtons

- Le matériel de sécurité

- L'hébergement en pension complète sauf les boissons

- Les frais d'inscriptions et de dossier, et oui chez nous ils sont gratuits ! 

- Les frais d'organisation 

- Les taxes de séjour


Le prix ne comprend pas

- Les assurances
- Le transport aller-retour jusqu'au lieu de rendez-vous
- Les boissons

- Vos dépenses personnelles 

 

Jour 1 : Accueil à 9h30 à la gare de Montdauphin - Guillestre - Le  vallon de Dormillouse

Rendez vous a 10h à la gare de Montdauphin - Guillestre, en tenue. Pour ceux qui ont pris le train de nuit, vous aurez la possibilité de prendre une petit déjeuner dans l'hôtel à coité de la gare.

Transfert matinal dans la vallée de Freissinières

De Fressinières, départ vers le petit hameau de Dormillouse, dernier village habité du parc des Écrins.  Vous évoluerez pendant cette journée le long de cascades de glace très prisées par les glaciéristes internationaux.
Vous serez logés au refuge de l’École pour 2 nuits, avec son gardien qui est l’un des seuls habitants permanents du village. Pour cette journée, vous transporterez vos affaires de la nuit. 

 

HEURES DE MARCHE : 4 h

DÉNIVELÉ + : 450 m

HÉBERGEMENT : refuge

 

 
 

Jour 2 : Les lacs Pelluel et Faravels


Randonnée dans le vallon de Chichin ou vers les lacs Faravels. Vous êtes ici au coeur du parc national des Écrins dans d'impressionnants vallons d'altitude creusés par des glaciers qui ont donné naissance à de majestueuses cascades glacées en hiver. Descente sur Dormillouse. Nuit au refuge. 

 

 

HEURES DE MARCHE : 6 h

DÉNIVELÉ + : 650 m

DÉNIVELÉ - : 1 100 m

HÉBERGEMENT : en gîte

 

 

Jour 3 : Le col et le refuge de la Pousterle


Descente matinale pour la vallée de Frissinières puis petit transfert vers le hameau des Roberts.

Vous pourrez faire des échanges d'affaires..

Après avoir passé le col d'Anon, vous vous enfoncerez dans une superbe forêt conservée par une réserve biologique. Vous pourrez admirer d'impressionnantes cascades de glace réputées pour les alpinistes. Remontée vers le col de la Pousterle, puis nuit au refuge du même nom. Ce refuge isolé en pleine montagne vous offrira un confort douillet. Pour cette étape, vous partirez avec vos affaires de la nuit, vous retrouverez votre sac à l’étape suivante. 

 

HEURES DE MARCHE : 6 h30

DÉNIVELÉ + : 1000 m

DÉNIVELÉ - : 500 m

HÉBERGEMENT : en refuge

 

 
 

Jour 4 : Le plateau d'Oréac - Refuge de Bouchier

 

À cette altitude, vous allez pouvoir profiter des multiples points de vue qu'offre ce belvédère panoramique sur les Écrins et les massifs qui bordent la Durance. Nous allons donc prendre le temps de découvrir le magnifique plateau d’Oréac avant d'amorcer une descente rapide sur les Vigneaux. Puis descente sur le village des Vigneaux.

En fonction des conditions, vous remonterez à pied jusqu'au hameau de Bouchier et sont magnifique refuge confortable. Un transfert sera possible selon la météo et le niveau du groupe. Vous retrouverez vos sacs à ce refuge.

 

HEURES DE MARCHE : 5 h

DÉNIVELÉ + : 700 m

DÉNIVELÉ - : 900 m

HÉBERGEMENT : en gîte

 

 

 

Jour 5 : Le Col de la Trancoulette

 

Du hameau du Puy, suspendu sur la Durance, nous partirons aujourd'hui vers un des cols les plus sauvage de notre séjour : le col Trancoulette (2293 m).

De Puy Chalvin au hameau des Combes, ce sera une journée un peu plus physique qui nous permettra d'apprécier une autre facette de ce massif.

Nous traverserons la réserve naturelle de Partias, vallon suspendu, magnifique panorama sur les sommets alentours.

 

HEURES DE MARCHE : 5h30

DÉNIVELÉ + : 650 m

DÉNIVELÉ - : 650 m

HÉBERGEMENT : en gîte

 

 
 
Important itinéraire

Au cours de la semaine des petites séances d'initiation et de sensibilisation à la pratique de la raquette en milieu hivernal non sécurisé seront mises en place par votre accompagnateur. NB : Les programmes sont donnés à titre indicatif. Des impondérables sont toujours possibles et des situations indépendantes de notre volonté peuvent en modifier le déroulement (météo, niveau des participants...). Les refuges que nous avons sélectionné pour ce circuit sont souvent de très petite capacité et rapidement complet, nous pourrons être amené à modifier l'ordre des étapes pour bénéficier de places dans ces hébergements. Nos accompagnateurs peuvent être amenés à modifier l'itinéraire en fonction de la météo ou si la sécurité du groupe le nécessite. 


Niveau

Sportif

Caractéristiques du circuit :
Altitude globale : entre entre 1500 m et 2700 m.
Altitude des hébergements : 1700 m environ en moyenne
Durée des étapes : de 3 h à 6h30 de raquette par jour
Dénivelé positif moyen : 650 m par jour.
Dénivelé maximum : 1000 m.
Altitude maximum de passage : 2700 m.
Nature du terrain : terrain moyenne montagne adapté à la pratique de la raquette. Pistes forestières et sentiers.
Difficultés particulières : circuit itinérant nécessitant une bonne condition physique.


Voyage réalisé en collaboration avec des partenaires.

Hébergement

4 nuits en refuges confortables.

Dortoirs de 4 à 12 personnes. Douches chaudes tous les soirs.
Les refuges étant de très petite capacité, nous pouvons être amené à modifier l'ordre des étapes pour bénéficier de plus de places.
 
Nourriture
Petits déjeuners et dîners pris dans les hébergements, pique-niques à midi.

Transferts internes

Transfert  compris dans la prestation.


Portage des bagages

Vous pourrez échanger des affaires en vallée le 3 ème jour, vous retrouverez votre sac la 4ème nuit.


Groupe

De 4 à 13 participants


Encadrement

Accompagnateur en moyenne montagne


Matériel fourni

- Raquettes modernes, légères et très maniables
- Bâtons télescopiques
- Matériel de sécurité individuel (ARVA) et collectif (pelles, sondes).


Equipement individuel

Particularités bagages

Les valises type avion ou valises à roulettes sont déconseillées. L’hiver, l’accès et les abords des gîtes ou refuges peuvent être délicats, alors pensez à limiter les affaires à transporter (poids maximum à respecter : 10 kg).
 
Vêtements
 
  • Chaussettes de laine chaudes. Éviter les chaussettes type "tennis" (coton), très longues à sécher et risque élevé d’ampoules ; préférer celles à base de Coolmax ou de laine.
  • Guêtres
  • Chaussures de randonnée montantes et imperméables
  • Chaussures détente pour le soir (tennis) et après skis
  • Pantalon ou salopette de montagne ou de ski imperméable 
  • Un collant thermique type Carline
  • Tee-shirt ou sous vêtements chauds et respirants. Évitez le coton, très long à sécher, préférez les matières synthétiques type nylon (polypropène)
  • Pull-over chaud ou fourrure polaire
  • Veste style Gore-tex
  • Bonnet chaud et cagoule en soie ou polaire
  • Paire de moufles et gants en soie ou polaire (à utiliser sous les moufles)
  • Paire de moufles de rechange ou gants.
  • Tenue d’intérieur pour les étapes.
 
Équipement
 
  • Une protection solaire efficace (lunettes filtrantes et crème protectrice) à mettre impérativement dans le sac à dos.
  • Tampon Ear ou boules Quiès contre les ronflements
  • Nécessaire de toilette léger
  • Du papier hygiénique et des mouchoirs
  • Serviette de bain
  • Un sac à viande
  • Un grand sac plastique pour protéger l’intérieur de votre sac en cas de pluie
  • Gourde isotherme (1,5 litre minimum)
  • Lampe de poche
  • Boite hermétique de 400 ml
  • Lampe de poche
  • Couteau pliant type Opinel
  • Appareil photo
 
Pharmacie personnelle
 
Une pharmacie personnelle contre la fatigue musculaire, les troubles digestifs du froid et de l’altitude, les ampoules, vos médicaments habituels, bande adhésive élastique (Elastoplast : 5 cm x 2,5 m), jeux de pansements adhésifs, compresses désinfectantes, double peau (protection contre les ampoules disponibles en pharmacie).

Accueil

9h30, gare SNCF de Montdauphin - Guillestre

Moyens d'accès
Si vous venez en train :
Gare de Montdauphin - Guillestre, ligne de Briançon (Hautes-Alpes)

De PARIS : 
Aller : train de nuit Paris/Briançon, arrêt à la Gare Montdauphin - Guillestre
ou train de jour TGV via Valence ou Grenoble. (possibilité dans ce cas de dormir à Hôtel Lacour.

Veuillez consulter la SNCF afin de connaître les horaires exacts au 08.92.35.35.35.
Vous pouvez consulter le site de la SNCF. www.sncf.fr

Au retour, vous bénéficierez d'un transfert jusqu'à la gare de Briançon ou Montdauphin

Si vous venez en voiture :
De Grenoble, 2 itinéraires sont possibles pour rejoindre Montdauphin
- Via GAP
- Via le col du Lautaret et Briançon.
Renseignez vous sur l’état de la route du col au 04 92 24 44 44 (répondeur).

Afin de prévoir votre trajet, nous vous conseillons de vous renseigner sur votre itinéraire auprès des différents sites :
www.viamichelin.fr
www.mappy.fr

Attention : Les cols de l’Izoard, Agnel et Galibier sont fermés l’hiver. Certains sites ou GPS prévoient de vous y faire passer, mais l’accès y est complètement impossible. De même ne pas prendre les options par le tunnel du Fréjus et Oulx qui sont beaucoup plus longues et très coûteuses.

 


Dispersion

Vers 17 heures à la gare de Briançon, possibilité de retour sur Montdauphin !

Listes des avis clients

5/5

Patrice et Danielle
3 Mars 2019
semaine raquettes du 24/02 au 01/03
Nous venons de vivre une semaine de raquettes en itinérant du 24/02/ au 01/03. Nous tenons à vous exprimer notre satisfaction sur l'organisation, avec un accompagnateur au top "Laurent" qui a su nous guider sur les secteurs les plus enneigés, sans oublier notre groupe formidable y compris Laurent, aussi bien sur le plans sportif, ambiance, toujours dans la bonne humeur, le tout avec de bons pique nique "la Vie Sauvage", promis nous avons rendu les boîtes! Un grand merci à Vie Sauvage et Laurent pour cette semaine de rêve !!

4/5

Dupont Daniel-Noël
3 Février 2019
les refuges des Ecrins
du 13 janvier au 18 janvier 2019. Belle randonnée en raquettes dans les Ecrins. Même si il y avait peu de neige cette année sur certaines étapes, le parcours est agréable avec de belles vues sur les massifs. Organisation bien faîte, Pierre , notre accompagnateur a bien géré le groupe. Repas en gîtes ou refuges satisfaisants.

5/5

La vie sauvage
18 Avril 2014
Entre Ecrins et Clarée
Concernant mon séjour, c'est l'organisme Vie Sauvage qui a géré localement le séjour et je les remercie vraiment pour leurs prestations.

4/5

La vie sauvage
18 Mars 2014
Entre Ecrins et Clarée
J'ai beaucoup apprécié cette randonnée en raquettes entre Ecrins et Clarée ; en particulier la qualité de notre guide, des hébergements, et de la logistique (transferts, nourriture). Je trouve en revanche dommage que l'essentiel du parcours soit concentré sur Les Ecrins, qui bien que Parc National, offrent de moins beaux paysages que la Clarée. Je regrette par ailleurs que les transferts en voiture et les hébergements à faible altitude ne soient pas mentionnés dans le descriptif du séjour. J'étais partie sur la base d'un séjour en totale itinérance... Enfin, j'ai été surprise de constater que certains participants avaient été ralliés à ce séjour de niveau 3 car les départs des séjours de niveaux inférieurs n'étaient pas assurés. Du coup, dès le départ, ces personnes se sont inquiétées du niveau requis en demandant à ce qu'il ne soit pas trop soutenu. Dommage car c'est précisément l'effort physique que je recherchais et avais donc choisi ce séjour raquettes parce qu'il était du niveau le plus élevé.

4/5

La vie sauvage
1 Janvier 2014
Entre Ecrins et Clarée
Séjour sportif dans un cadre magnifique. Accompagnateur compétent et sympathique, bonne ambiance de groupe.

Saisir un commentaire sur ce séjour

Newsletters
Vous souhaitez recevoir l'actualité de La Vie Sauvage ? Inscrivez-vous à notre newsletter.

logo queyraslogo Hautes Alpes     logo parc

 

 

 

 

 

© Copyright 2013 - 2017- La vie sauvage - tous droits réservés

Webmaster : Livia RECCHIA - Ce site utilise la plateforme We